monprofsvt@gmail.com

P3B TPTD3 : De la commande au mouvement

mercredi 16 mars 2016 par Nico ANDRIEUX

Si le réflexe myotatique sert d’outil diagnostique pour identifier d’éventuelles anomalies du système neuromusculaire local, il n’est pas suffisant car certaines anomalies peuvent résulter d’anomalies touchant le système nerveux central
et se traduire aussi par des dysfonctionnements musculaires. Ainsi, les mouvements volontaires sont contrôlés par le système nerveux central.

TÉLÉCHARGER LE LOGICIEL EDUANATOMIST

TÉLÉCHARGER LA BANQUE D’IMAGES NEUROPEDA

Après avoir étudié la commande de la contraction musculaire (conduction par le message nerveux moteur d’un message nerveux codé en fréquence de potentiels d’action, fonctionnement de la synapse neuromusculaire), nous avons pu montrer que celle-ci ne faisait pas intervenir les centres nerveux supérieurs, cependant dans le cas de la commande motrice volontaire il n’en est pas de même.

Objectifs de la séance :

  • Recenser, extraire et exploiter des informations, afin de caractériser les aires motrices cérébrales.

But :

Déterminer le rôle joué par le cerveau dans la commande des mouvements volontaires ?

Production :

  • capture d’écran légendée de l’image anatomique du sujet 12212, montrant l’emplacement de la lésion occasionnée par son AVC.
  • annotation des images d’IRM fonctionnelle du sujet 13112, montrant l’emplacement des zones corticales respectivement activées par les tâches motrices réalisées.

Document 1 : Fiche clinique du patient X (sujet 12212)

Monsieur MARTIN a été victime d’un Accident Vasculaire Cérébral* au stade aigü.
Le patient, pris en charge au Service des Urgences Cérébraux Vasculaires deux heures après le début des symptômes, présente une hémiplégie droite (paralysie du côté droit du corps : face, membre supérieur, membre inférieur).
L’angiographie-IRM révèle une occlusion d’une artère sylvienne. Le patient a été thrombolysé à la suite de l’examen IRM. L’angiographie-IRM révèlera une recanalisation de l’artère obstruée, le traitement thrombolytique ayant été efficace.

*AVC : Les AVC (aussi appelés attaques cérébrales) sont de deux types. La plupart du temps, ils sont dus à l’occlusion d’une artère (cf. figure), voire d’une veine cérébrale. Ils sont parfois, plus rarement, dus à la rupture hémorragique d’un vaisseau du crâne. Les causes en sont très variées. Quoi qu’il en soit, la victime doit être hospitalisée le plus tôt possible. En effet, l’admission dans une unité neurovasculaire moins de trois heures après la survenue de l’accident augmente les chances de survie sans séquelle lourde.

PNG - 38.7 ko

Document 2 : Indications scientifiques et techniques concernant la construction et la lecture des images fonctionnelles du sujet 13112

Images :

  • IRMsujet 13112
    Zip - 1.5 Mo
Zip - 251 octets
  • IRMsujet 13112fonctionMotriciteMainGaucheVersusDroite
    Zip - 341 octets
Zip - 242.2 ko
  • IRMsujet 13112fonctionMotriciteMainDroiteVersusGauche
    Zip - 242.2 ko
Zip - 341 octets
PDF - 401.9 ko

Document 4 : Les aires cérébrales impliquées dans la commande du mouvement

Exemple des aires impliquées dans la réponse motrice de la main

Après avoir recherché avec le logiciel les plans de coupe montrant les zones corticales activées par la réalisation de la tâche motrice, situez-les sur le document

PDF - 58.1 ko

LES FICHES TECHNIQUES :

PDF - 198.5 ko
PDF - 199.7 ko

titre documents joints

6 mai 2013
info document : Zip
249 octets

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 886 / 142424

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Terminale S  Suivre la vie du site Thème 3 : Corps humain et santé  Suivre la vie du site Thème 3B : Neurone et fibre musculaire : la communication  Suivre la vie du site CHAPITRE 2 :Motricité volontaire et plasticité (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1